Dr. Aleksandra Fottner
Soins dentaires & orthodontie pour enfants et adolescents
Dr. Aleksandra Fottner
Soins dentaires & orthodontie pour enfants et adolescents
Titelbild - Anesthésie
L‘anesthésie locale

Beaucoup d‘enfants sont angoissés à l‘idée de recevoir une piqûre. Pour cette raison, nous désensibilisons la muqueuse à l‘aide d‘un gel anesthésiant aromatisé aux fruits avant l‘injection. Cet anesthésique de surface agit en espace de quelques secondes. Ainsi, le petit patient ne sentira même pas la piqûre.

L‘hypnose

Sous l‘hypnose, l‘enfant se trouve dans un état semblable à la transe, pendant lequel le traitement même devient secondaire pour lui. Dans cet état de détente totale, il est à la fois lucide et sensible aux stimulations externes. La concentration de l‘enfant est orientée sur des comptines et histoires, des mots à connotation positive ou même sur un film comique pour enfants. Après la fin de la séance d‘hypnose, l‘enfant émerge de son état de transe et réagit à nouveau de façon absolument normale.

L‘anesthésie générale

Dans certains cas rares, un enfant refuse catégoriquement d‘être soigné. Dans cette situation, nous avons recours à l‘anesthésie générale, que nous recommandons également si l‘état des dents nécessite un traitement long et pénible, par exemple quand plusieurs dents sont concernées. L‘enfant recevra alors un sirop calmant à effet anxyolythique avant d‘être anesthésié. Ce n‘est qu‘une fois l‘enfant endormi que les parents quittent la salle de soins et notre équipe d‘anesthésie veillera sur le petit patient durant l‘intervention. Ensuite, l‘enfant pourra se réveiller en toute tranquillité dans une de nos salles de réveil, entouré de ses parents.

Avant toute anesthésie générale nous vous informons dans le cadre d‘un entretien personnalisé du déroulement exact de chaque étape de l‘intervention et serons heureux de répondre à toutes vos questions.

La sédation

Pour des enfants anxieux, chez qui un traitement au gaz hilarant est exclus pour différentes raisons, une sédation à l‘aide de tranquillisants peut être envisagée. Ceux-ci sont administrés sous forme de sirop, de suppositoires ou de spray nasal et agissent au bout d‘une quinzaine de minutes. L‘enfant devient somnolant et insensible aux stimulations externes. L‘inconvéniant des sédatifs est cependant que la durée de la sédation dépasse en règle générale celle du traitement. La sédation se déroule sous la surveillance de notre anesthésiste.

 

Le Gaz Hilarant ou protoxyde d'azote

Le protoxyde d‘azote (formule chimique N20) est utilisé depuis la moitié du 19ème siècle en odontologie comme analgésique et calmant. Il est anodin, rapidement éliminé par l‘organisme et on s‘en sert même pour faire de la crème chantilly! Nous utilisons le gaz hilarant pour les enfants qui collaborent bien mais qui sont inquiets et nerveux au début de l‘intervention.

L‘enfant inspire un mélange de protoxyde d‘azote et d‘oxygène a travers un petit masque nasal, après quoi il ne perçoit le traitement plus que de façon rudimentaire. L‘effet du gaz hilarant s‘estompe très rapidement, ce qui représente un gros avantage par rapport à d‘autres sédatifs, qui produisent un effet prolongé.

Seuls les enfants pouvant respirer activement par le nez durant une période prolongée et qui acceptent la necessité de l‘intervention sont susceptibles à recevoir du gaz hilarant.